logo cap-entreprise

À Aix-en-Provence, la cour d’appel avait à juger de la responsabilité du certificateur dans l’implantation de prothèses (PIP) remplies d’un gel « non approuvé ». Le jugement qu’elle a rendu le 2 juillet ne va pas satisfaire les plaignantes mais au-delà, quid de l’image du certificateur en général ?

 

Cette chronique est publiée sur la BiVi (bibliothèque virtuelle) Qualité de l'AFNOR.

Pour en savoir plus, connectez vous au site concerné par ce lien

Publié le 24/08/2015 -

(lire + d'articles)

Qualité



Télécharger

Médicosocial



Télécharger
Cap Entreprise
Thierry Brenet
5A, Rue Parguez
25000 Besançon
Agrément Formation : 43 25 02838 25